Bujumbura (Burundi), mercredi 12 décembre 2018

NEWS - MINISTRY OF FINANCES

ETATS GENERAUX DE L’ASSURANCE AU BURUNDI, 1ère EDITION

ETATS GENERAUX DE L’ASSURANCE AU BURUNDI, 1ère EDITION

Sous le Haut Patronage de Son Excellence le 2ème Vice-Président de la République Dr. Joseph Butore, en compagnie du Ministre des Finances et de la Coopération au Développement Dr. Domitien Ndihokubwayo, l’Association des Assureurs du Burundi (ASSUR) a organisé la première édition des Etats Généraux de l’assurance au Burundi qui se tiennent du jeudi 15 au vendredi 16 novembre 2018 à l’Hôtel Ruhuka de Buye en province Ngozi.                                                                                                                                                                                  Le thème choisi pour cette année est « Les assureurs pour le développement intégral du pays. »
Son Excellence le 2ème Vice-président de la République a, dans son discours d’ouverture, indiqué que le Gouvernement du Burundi est conscient du rôle prépondérant que jouent les entreprises d'assurance dans le développement de l'économie nationale. Il est également conscient des différents défis et contraintes auxquels fait face l'industrie d'assurance. A cet effet, le 2ème Vice-président a réitéré aux assureurs la volonté du Gouvernement burundais à ne ménager aucun effort pour combattre le non-respect du code des assurances du Burundi.                                                                                                                                                                                       Toutefois, le Dr. Joseph Butore a rappelé que le règlement des sinistrés reste le principal engagement de l'assureur. « Vous devez vous acquitter de ce noble devoir de payer rapidement les sinistrés car le paiement rapide des sinistrés est le meilleur moyen d'appel inculquant le réflexe d’assurer au sein de la population », a insisté Joseph Butore.
Le Ministre en charge des Finances et de la Coopération au Développement, le Dr. Domitien Ndihokubwayo, a, à son tour, exhorté les entreprises d'assurances à mériter la confiance placée en elles par les preneurs d'assurance. Il leur a rappelé que le rôle des assurances est de protéger les assurés contre les aléas de la vie quotidienne et professionnelle.                                                                                                                                                 Pour faire face à leurs engagements, Son Excellence le ministre en charge des Finances a demandé aux assureurs de travailler avec professionnalisme et de s’atteler davantage au respect de la loi et aux meilleures pratiques d'assurance en consacrant plus d'efforts aux stratégies visant à l'accélération de la cadence de règlement des sinistrés mais également à renforcer la solvabilité des entreprises.

« Le traitement diligent des sinistrés comme principal engagement des assurances envers les assurés est le gage de confiance et d'appel à une souscription massive de l'assurance avec pour corollaire, le développement de l'industrie d'assurance », a rappelé avec insistance le Dr. Domitien Ndihokubwayo.

Selon la représentante de l'ASSUR, Madame Trinitas Girikwishaka, les objectifs des États généraux de l'assurance au Burundi sont notamment :

-  analyser ensemble les défis et les contraintes auxquels fait face l'industrie d'assurance et les voies et moyens pour y remédier ;

-     Sensibiliser la communauté sur l'intérêt et le rôle des assureurs dans le développement économique du pays ;

-  promouvoir en commun les atouts et les opportunités que présente pour chaque partenaire de l’industrie des assurances au Burundi ;

-  arrêter ensemble les stratégies et les actions concrètes à mener pour doubler le chiffre d'affaires de l'industrie d’assurance dans les 5 ans à venir.                                                                                                                                       Après l’ouverture solennelle de cette première édition, les travaux se sont poursuivis à l’Hôtel Ruhuka.

 

ouverture d’un atelier d’analyse et de validation technique conjointe du Plan Cadre des Nations-Unies pour l’Aide au Développement

 Le 8/11/2018, ouverture d’un atelier d’analyse et de  validation technique conjointe du Plan Cadre des Nations-Unies pour l’Aide au Développement, UNDAF 2019-2023 par le Ministre des Finances, du Budget et de la Coopération au Développent Economique, Dr Domitien Ndihokubwayo et le Coordonnateur Résident du Système des Nations-Unies au Burundi Mr Garry Conelle.

Lire la suite...

Avis d’Appel d’offres Référence N°540/D10304/PRCIEG/2018

NOM DU PROJET : Projet de Renforcement des Capacités Institutionnelles pour l’Efficacité Gouvernementale (PRCIEG)

N° du Don : D049-BI

Nom du Marché: Travaux de rénovation des bureaux de l’ex Direction Générale de la Recherche Géologique et du Cadastre Minier et la Direction de la Recherche Géologique et Minière se trouvant à Bujumbura ainsi que la construction d’une clôture.

Lire la suite...

COMMUNICATION SUR LA COLLECTE DES CONTRIBUTIONS DE LA POPULATION AUX ELECTIONS DE 2020 AU 30 SEPTEMBRE 2018.

COMMUNICATION SUR LA COLLECTE DES CONTRIBUTIONS DE LA POPULATION AUX ELECTIONS DE 2020 AU 30 SEPTEMBRE 2018.

Le jeudi 18 octobre 2018, S.E.M le Ministre des Finances, du Budget et de la Coopération au Développement Economique a communiqué l’état des lieux de la collecte des contributions aux élections 2020 arrêté au 30 septembre 2018.

Compte tenu de l’Ordonnance Ministérielle Conjointe n°530/540/1772 du 11/12/2017 instituant les modalités de contribution de la population aux élections de 2020, les contributeurs sont répartis en trois catégories à savoir :

 

  1. Les Citoyens non- salariés
  2. Les Citoyens fonctionnaires
  3. Autres
  1. 1.    Les Citoyens non-salariés :

Les contributions déjà récoltées auprès de la population non-salariée totalisent un montant de 1 524 513 200 FBU au 30 septembre2018.

  1. 2.    Les Citoyens fonctionnaires :

Au 30 septembre 2018, les contributions de la catégorie des Fonctionnaires totalisent un montant de 6 559 768 662 FBU, retenues sur salaires et acheminées directement sur le compte principal ouvert à la BRB.

  1. 3.    Autres :

Cette catégorie désigne les personnes morales et les personnes physiques ne figurant pas dans les deux catégories précédentes. Au 30 septembre 2018, les contributions de la catégorie « Autres » totalisent un montant de6 144 518 622 FBU.

PROVISIONS DU GOUVERNEMENT POUR LES ELECTIONS DE 2020

Au 30 septembre 2018, les Provisions constituées par le Gouvernement pour les élections de 2020 s’élèvent à 6 238 474 000 FBU pour l’année 2017et  10 354 477 833 FBU pour l’année 2018 ; soit un montant total de 16 592 951 833 FBU déjà transféré sur le compte dédié à cet effet.

En conclusion, le montant global des contributions de la population aux élections de 2020 arrêté au 30 septembre 2018 s’élève à 30 821 752 317 FBU dont 14 228 800 483FBU représentant les contributions totales de la population toutes catégories confondues et 16 592 951 833FBU  au titre des provisions du Gouvernement (budget de l’Etat).

En ce qui concerne les provisions pour l’organisation des élections 2020, il convient de préciser que le Ministère ayant les finances dans ses attributions travaille en synergie avec la nouvelle équipe de la CENI pour arrêter les chiffres définitifs.

Au nom du Gouvernement du Burundi, le Ministre des Finances réitère ses remerciements à tous ceux qui ont pris le noble engagement de contribuer pour que le Burundi puisse organiser les élections de 2020 sans devoir compter sur des appuis extérieurs.