Bujumbura (Burundi), Mercredi, 17 Septembre 2014
  • a.jpg
  • aa.jpg
  • aaa.jpg
  • aaaa.jpg
  • b.jpg
  • bb.jpg
  • bbb.jpg
  • c.jpg
  • cc.jpg
  • ccc.jpg
  • d.jpg
  • dd.jpg
  • ddd.jpg
  • e.jpg
  • ee.jpg
  • eee.jpg
  • f.jpg
  • jrrne_union_europeenne.jpg

ACTUALITES - MINISTERE DES FINANCES

APPEL A MANIFESTATION D'INTERET:Recrutement d'un cabinet gestionnaire du FORCE, dans le cadre du projet d'appui à la mise en œuvre de la politique et stratégie du secteur de la microfinance au Burundi (PASMi).

Recrutement d'un cabinet gestionnaire du FORCE, dans le cadre du projet d'appui à la mise en œuvre de la politique et stratégie du secteur de la microfinance au Burundi (PASMi).

1- Contexte

Le Ministère des Finances et de la Planification du Développement Economique (MFPDE) du Burundi a reçu un concours financier de l'Agence Française de Développement (AFD) pour appuyer la mise en œuvre de sa politique et stratégie nationale du secteur de la microfinance.

Le Fonds pour la Relance, les Conseils et les Echanges en Microfinance (FORCE), établissement public à caractère administratif burundais, s'est vu &lover la maitrise d'ouvrage du projet.

Le FORCE cherche à recruter un gestionnaire spécialisé en microfinance pour l'appuyer dans la mise en œuvre du projet.

Lire la suite...

 

Réunion du Comité Technique du Cadre de Partenariat entre le Gouvernement du Burundi et les Bailleurs de Fonds.

 

Une réunion du Comité Technique du Cadre de Partenariat entre le Gouvernement du Burundi et les Bailleurs de Fonds s’est tenue ce mardi 05 août 2014 à 10 heures dans la grande salle de réunion du Ministère des Finances et de la Planification du Développement Economique.

Madame Immaculée BIGIRIMANA, Secrétaire Permanent au Ministère des Finances et de la Planification du Développement Economique a remercié les participants d’avoir répondu à l’invitation.

Cinq points étaient inscrits à l'ordre du jour:

  1. L’exécution du budget à fin Juin 2014;
  2. La présentation de mise en œuvre de la Stratégie de Gestion des Finances Publiques à fin juin 2014;
  3. La présentation de la Loi des Finances Révisé 2014;
  4. L''état d'avancement de mise en œuvre de l’informatisation du Ministère des Finances et de la Planification du Développement Economique;
  5. Divers.

Tous les points inscrits à l’ordre du jour ont été traités et le Comité Technique du Cadre de Partenariat a formulé des recommandations. Le procès-verbal de la réunion sera envoyé à tous les participants et aux autorités concernées dans les meilleurs délais.

 

 

 

Signature de l’Accord de Don du Projet de Centrale Hydroélectrique de Jiji et Mulembwe (PHJIMU) pour un montant de quatorze millions trois cents quarante milles d'unités de comptes (14.340.000 uc) soit l'équivalent de 22 millions de dollars américains.

 

Le Ministre des Finances et de la Planification du Développement Economique, S.E. Monsieur Tabu Abdallah MANIRAKIZA et le Représentant Résident de la Banque Africaine de Développement viennent de signer, ce jeudi 31 juillet 2014,  un Accord de Don du Projet de Centrale Hydroélectrique de Jiji et Mulembwe (PHJIMU) pour un montant de quatorze millions trois cents quarante milles d'unités de comptes (14.340.000 uc) soit l'équivalent de 22 millions de dollars américains.

Le projet sera cofinancé par la Banque Africaine de Développement (BAD),la Banque Mondiale (BM),la Banque Européenne d'investissement(BEI) ,l'Union Européenne (UE), la REGIDESO et le Gouvernement du Burundi.

Aujourd'hui le Gouvernement du Burundi et la REGIDESO sont déjà engagés dans la préparation de ce grand projet de construction des aménagements hydroélectriques de Jiji et Mulembwe.

Les activités en cours de réalisation concernent essentiellement le recrutement des consultants (firmes et individuels) en vue d'appuyer la REGIDESO a mieux préparer et conduire ce grand projet de construction des aménagements hydroélectriques de Jiji et Mulembwe.

L'objectif du projet est de contribuer à augmenter de façon significative la production électrique du Burundi et ainsi à réduire le déficit énergétique du pays.

L'augmentation de la production électrique permettra au Burundi de promouvoir le secteur privé, la création d'emplois et par ce fait, la diversification économique.

En sollicitant ce financement, le Gouvernement du Burundi estime que l'énergie est indispensable pour le développement économique durable. Ceci dans le cadre de la lutte contre la pauvreté.

La réalisation de ce projet vise à contribuer à résoudre à moyen et à long terme le problème de déficit énergétique au Burundi.

Quant au Gouvernement du Burundi, il s'engage à respecter ses obligations contenues dans les accords de financement et rassure la BAD de son souci d'exécuter les projets de manière très satisfaisante.

Lire la suite...

 

Signature de l’Accord de Don du Projet Hydroélectrique de Jiji et Mulembwe (PHJIMU) pour un montant de 100 millions USD.

 

Le Ministre des Finances et de la Planification du Développement Economique, S.E. Monsieur Tabu Abdallah MANIRAKIZA et le Représentant Résident de la Banque Mondiale viennent de signer, ce vendredi 18 juillet 2014, un Accord de Don du Projet Hydroélectrique de Jiji et Mulembwe (PHJIMU) pour un montant de 100 millions de Dollars Américains.

Avec l’appui financier de la Banque Mondiale, le Gouvernement du Burundi a initié le Projet Multisectoriel d’Infrastructures Eau et Electricité (PMIEE). C’est dans le cadre de ce projet dont les ressources financières ont été rétrocédées à la REGIDESO qu’une étude de faisabilité et de préfaisabilité des microcentrales hydroélectriques au Burundi a été menée. Lors de ces études, il a été identifié deux sites importants à savoir Jiji et Mulembwe au sud du Burundi sur lesquels des aménagements hydroélectriques de puissances respectives de 31,5 MW et 16,5 MW vont être construits.

Aujourd’hui le Gouvernement du Burundi et la REGIDESO sont déjà engagés dans la préparation de ce grand projet de construction des aménagements hydroélectriques de Jiji et Mulembwe. Les activités en cours de réalisation concernent essentiellement ;

i) la finalisation des études d’avant-projet détaillées (APD) des aménagements, de la ligne de transport et des postes ainsi que la production des dossiers d’appels d’offres y relatifs par le Consultant FICHTNER ;

ii) le recrutement des consultants (firmes et individuels) en vue d’appuyer la REGIDESO à mieux préparer et conduire ce grand projet de construction des aménagements hydroélectriques de Jiji et Mulembwe.

En sollicitant  ce financement, le Gouvernement du Burundi estime que l’énergie est indispensable pour le développement économique durable ceci dans le cadre de la lutte contre la pauvreté. La réalisation de ce projet vise à contribuer à résoudre à moyen et à long terme le problème de déficit énergétique au Burundi.

Lire la suite...

 

Atelier de Formation, à l'Ecole Nationale d'Administration(ENA), sur les Modules de Réformes de Gestion des Finances Publiques

 

Le gouvernement du Burundi avec l’appui de ses partenaires techniques et financiers a engagé des réformes profondes et importantes de la gestion des finances publiques. Ainsi, il a été élaboré une stratégie de formation qui a permis de commencer la conception de neuf modules de formation suivants, qui couvrent notamment les principaux domaines de la gestion des finances publiques: M1 : Généralités ; M2 : Politique et programmation budgétaires ; M3 : Structures et procédures budgétaires ; M4 : Chaîne de la dépense ; M5 : Comptabilité ; M6 : Trésorerie et financement ; M7 : Budget de programme et performance ; M8 : Politique d’achat et marchés publics ; M9 : Contrôles.

Avec l’appui de ses partenaires au développement, le Ministère en charge des finances envisage de nouer un partenariat avec des opérateurs de formation pour accélérer la mise en œuvre du programme de formation en gestion des finances publiques et la constitution d’une masse critique de cadres capables de porter l’effort de réforme. Pour ce faire, l’Ecole Nationale d’Administration (ENA) a été identifiée comme un opérateur potentiel pour l’exécution du programme de formation sur les 7 premiers modules qui ont été développés et testés.

Au cours de la période allant du 19 mai au 20 juin 2014, quatre ateliers de formation viennent de se dérouler à l’ENA sous le financement de l’Appui institutionnel « FABRICE » de l’Union Européenne où 160 participants viennent d’être formés sur les quatre premiers modules.

Lire la suite...

 
Plus d'articles...
Les Rapports
VIDEO
Qui est en ligne ?
Nous avons 5 invités en ligne
mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui279
mod_vvisit_counterHier306
mod_vvisit_counterCette semaine908
mod_vvisit_counterLa semaine dernière2094
mod_vvisit_counterCe mois6687
mod_vvisit_counterLe mois dernier10335
mod_vvisit_counterAll days552386

Nous avons: 7 invités, 1 bots en ligne
Your IP: 54.166.65.9
 , 
Today: Sep 17, 2014
Recherche
Facebook Lien vers la page Facebook | Fil RSS Lien vers le fil RSS | Twitter Lien vers la page Twitter | Google+ Lien vers la page Google+